" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A la plume des mots

A la plume des mots

Des Mots, des Pensées … qui voilent chaque instant de sens.

Blanche.

Blanche.

Je me lève et reprends presque instinctivement ma marche avec cette question qui décrivait une boucle dans mes pensées, si nos œuvres étaient inscrites dans l’histoire de nos vies et que nous sommes aujourd’hui et que nous nous dirigeons vers demain, que serait le temps sans nous ? Nous sommes sa raison d’être, nous l’occupons comme on occupe une demeure, était-il la avant nous ? Où est-il notre création ?

Je me suis arrêté en apercevant une abeille se poser sur une rose, accordent-elles autant d’importance au temps ? Ou peut-être que le plus important est qu’elles soient nées l’une pour l’autre ? Je suis émerveillé devant ces créatures si différentes qui pourtant vivent en parfaite symbiose, je ne sais pas si la rose se souvient de son abeille, je ne sais pas si elle est heureuse de la voir revenir, peut-être que oui, puisqu’elle lui confie ce qu’elle a de plus précieux.

Certaines situations sont là pour nous pousser à laisser la vie reprendre ses droits sur nous, devant cette beauté, cette douceur, il y a quelque chose d’agréable et d’heureux dans la vie, peu à peu l’esprit s’apaise, le visage se détend et le sourire se dessine.

Au loin, j’aperçois une lueur, quelque chose reflète la lumière du soleil, certains disent que c’est dû à la blancheur de sa robe, d’autres parlent de la blancheur de sa peau, elle est tantôt assise tantôt couché, mais toujours face à la mer, comme pour guetter les visiteurs qui arrivent, ils ont souvent été malveillants, elle est aimée mais aussi détestée, c’est la frustration des hommes aux instincts inassouvis, au fur et à mesure que je m’approche d’elle, j’ai cette impression qu’elle ouvre ses bras pour m’accueillir, elle le fait pour les bons et les mauvais, il est peut-être là son péché.

Elle n’a plus sa jeunesse, mais reste toujours aussi belle, je ne vois en elle que cette éblouissante et si désarmante beauté mon regard pour elle va au-delà des rides du temps et des blessures des Hommes, elle accompagne sa douleur par un sourire, elle n’est que sens et sensibilité, douceur et tendresse son regard apaise le cœur de son inquiétude, le creux de ses bras est un voyage parmi la lumière son air et ses mille parfums, il y avait des jours ou l’échelle du temps changeait, l’heure n’était plus l’heure tout passait si vite, notre existence s’apparentait à celle d’un papillon baignant dans l’ivresse de son nectar au goût sucré.

Elle est cette douce pluie qui tombe du ciel et qui fait du bien à celui qui la reçoit, je me promène dans ses jardins au milieu de ses roses et je contemple nos ombres ici et là, ils sont ce souvenir qui flotte dans l’air n’attendant que notre retour pour revivre.

Je suis aujourd’hui de retour à un lieu où le soleil est sans ombre et les arbres si rares, je crois comprendre la vie éphémère d’un papillon et sa peur du poids des souvenirs, alors il a choisi de mourir sans histoire, presque sans existence.

Un jour, les conséquences m’avaient fait prendre le chemin inverse sans combattre, il n’y a pas de victoire à revendiquer dans ce genre de combat, il n’était pas trop tard, il était juste temps, j’avais caché le livre écrit à l’eau de ses yeux, sur ces feuilles, je suis le seul à pouvoir le lire, de ces lignes, des mots ressortent comme pour me rappeler cet instant unique où je ne vivais pas de la vie terrestre, cet instant ou le ciel et ses étoiles étaient à ma portée.

Je dois pourtant laisser les choses telles qu’elles sont, je reste silencieux, ce que j’avais à dire n’appartient plus à aujourd’hui, le présent ne comprendrait pas les mots du passé, j’éprouve cette tranquille paix face à cette histoire, cette satisfaction de me dire que c’est fini, mais la vie est encore là, je ne range pas ma plume, il y a encore des mots qui sont pour une autre époque, j’attends qu’elle arrive.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Daniele Laurent 21/02/2017 22:22

très belle découverte, charmée aussi.

A M 22/02/2017 08:11

Merci Daniele Laurent.

alloune sara 06/02/2017 22:10

je suis charmée par cette belle plume et face à cette douceur . je reste dans l'attente de lire plus
B à V

A M 07/02/2017 08:27

Bonjour,
Tout le plaisir est pour moi, je vous dis a bientôt.

Cordialement.